Le Festival de la fiction TV revient en septembre !

Audiens partenaire du Cercle Vulnérabilités et Société

« Etre soi jusqu'au bout de la vie, en établissement et à domicile. Les seniors LGBT+, éclaireurs d'une révolution de l'intime »


Audiens, partenaire depuis sa création du Cercle Vulnérabilités et Société, soutient cette nouvelle initiative qui doit contribuer à garantir l'égalité et la diversité.

> Lire la note

Le Cercle Vulnérabilités et Société vous invite à consulter sa note « Etre soi jusqu’au bout de la vie en établissement et à domicile. Les seniors LGBT+, éclaireurs d’une révolution de l’intime », co-construite avec Adef Résidences, Aegide-Domitys, l’Armée du Salut, France Alzheimer, la Croix-Rouge Française, la Fondation Partage et Vie et la Fondation Korian.

Cette note, a été remise le 20 juillet 2021 aux ministres Élisabeth MORÉNO et Brigitte BOURGUIGNON, par les participants au groupe de travail, lors d’une réunion dédiée au ministère chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances.

Alors que l’avancée en âge des personnes LGBT+ reste un impensé social, le Cercle Vulnérabilités et Société formule 32 propositions opérationnelles visant à aider les établissements et services à prendre résolument en compte la vie affective, intime et sexuelle en tenant compte du parcours de vie et de la singularité de chacun.
Elles reposent sur un postulat fort : les personnes LGBT+ ont une fonction d’éclaireurs pour lever les freins quant à la prise en compte de l’intime au sein des établissements et services (représentations culturelles faussées, déficit de formation, contraintes architecturales persistantes, etc.). Le sujet s’inscrit à la croisée d’une double tendance : l’arrivée d’une génération de baby-boomers à l’âge de la retraite, qui a aspiré toute sa vie à « jouir sans entrave », et l’expérience socio-historique des personnes LGBT+, qui ont su faire valoir leur droit à la différence.
La note insiste sur la nécessité de favoriser un plein continuum du parcours de vie des personnes au sein d’une offre de service élargie, qui tient compte de la dimension culturelle des identités de genre et orientations sexuelles. Le point d’équilibre à trouver préfigure les transformations à venir du secteur médico-social.
Parmi les principales propositions figurent le développement de lits doubles médicalisés, de référents « vie affective, intime et sexuelle » et de projets d’établissement affinitaires.

Le Cercle Vulnérabilités et Société remercie les co-rapporteurs Nicolas El-Haïk Wagner, Mélissa Petit et Thierry Calvat.